UFC-QUE CHOISIR DE THIONVILLE

L’association UCF-QUE CHOISIR

QUI SOMMES NOUS

 

Des médias grand public

Chaque mois, la revue Que Choisir effectue une série d’enquêtes approfondies et publie les résultats de ses tests comparatifs, tant des produits que des services : rapport qualité/prix, coût/efficacité, innocuité, consommation d’énergie, etc.

Le mensuel Que Choisir (n° CPPAP : 0707 G 82318) est un véritable indicateur sélectif des biens et services, un comparateur exigeant mais juste. Plus de 450 000 abonnés, ce sont chaque mois plus de quatre millions et demi de lecteurs informés.

En plus du mensuel, l’UFC-Que Choisir édite quatre hors-séries et quatre numéros spéciaux. Les hors-séries abordent d’une manière plus approfondie tous les sujets ayant trait au budget du consommateur. Quant aux spéciaux, ils font le point, chaque trimestre, sur l’état du droit dans les domaines intéressant directement le consommateur. Les hors-séries et les spéciaux ont donc vocation à compléter plus exhaustivement l’information fournie chaque mois par le mensuel Que Choisir.

 

L’UFC-Que Choisir publie également chaque mois « Que Choisir Santé ». S’appuyant sur l’expertise de praticiens indépendants : médecins, professeurs de médecine, chercheurs, pharmacologues, « Que Choisir Santé » propose une information fiable, rigoureuse et non polluée par des conflits d’intérêt. Il aborde aussi bien le traitement des maladies graves que celui des maux du quotidien et décrypte l’actualité très riche du secteur de la santé. Son but : répondre aux interrogations et préoccupations de chacun en matière de santé et lui permettre de dialoguer plus efficacement avec le corps médical.

 

Dépendantes à 100 % de l’UFC-Que Choisir, ces revues sont sans publicité et ne vivent que des recettes liées aux abonnements et aux ventes au numéro.

 

Depuis fin 2002, le site Internet www.quechoisir.org offre également aux consommateurs, 24 h/24 h, des milliers d’articles, essais comparatifs et informations pratiques. Une lettre électronique d’informations est adressée gratuitement chaque mardi aux internautes qui le souhaitent. À travers ses forums, le site Internet de l’UFC-Que Choisir est aussi un espace d’échanges et de mobilisation des consommateurs.

 

L’édition d’informations en ligne obéit aux mêmes règles que l’édition traditionnelle. En conséquence, nous nous engageons, en tant qu’éditeur en ligne, à respecter les règles éditoriales qui nous caractérisent :

– une totale indépendance vis-à-vis des fabricants, des fournisseurs et de l’État ;

– aucune publicité dans nos pages ;

– aucune utilisation des contenus de Que Choisir en ligne par des tiers pour faire la promotion de produits, de services, de marques ou d’entreprises ;

– un contenu rédigé et validé selon les règles de la profession par nos différentes équipes ;

– une pleine responsabilité sur les choix éditoriaux et les informations diffusées ;

– la volonté de ne pas porter atteinte ni à la liberté, ni aux droits, ni à la dignité des personnes.

 

Ce site est le fruit de plusieurs décennies d’activités, de recherche, d’enquêtes, d’études issues de nos équipes, et nous vous remercions de respecter le travail de notre association à but non lucratif et de ne pas le copier afin de nous permettre de poursuivre notre mission de défense des consommateurs. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’utilisation privée des contenus.

 

Nous ne tolérons aucune utilisation commerciale du contenu de Que Choisir. L’UFC-Que Choisir est totalement indépendante des fabricants, fournisseurs et de l’État. Nous n’acceptons aucune publicité dans nos différents supports et, réciproquement, nous interdisons toute exploitation de nos contenus par des tiers. Ni les comparatifs, ni les informations et contenus, ni la marque UFC-Que Choisir ni celles de ses supports ne peuvent être utilisés à des fins commerciales ou promotionnelles, y compris les contenus électroniques présents sur ce site.

 

Ainsi, nous vous encourageons à nous signaler toute utilisation commerciale du contenu de Que Choisir en ligne (sur Internet ou sur tout autre support) en nous écrivant par courrier postal à UFC-Que Choisir, Département des Nouveaux média, 233 boulevard Voltaire, 75011 Paris. L’UFC-Que Choisir prendra toutes les mesures qu’elle estimera nécessaires aux fins d’empêcher l’utilisation commerciale de sa marque et de faire cesser toute atteinte à ses droits moraux et patrimoniaux.

 

Le groupe de pression

L’implantation de l’UFC-Que Choisir sur l’ensemble du territoire confère à l’association un rôle de groupe de pression vis-à-vis des pouvoirs économiques et publics. L’UFC-Que Choisir met tout en oeuvre pour faire modifier la législation ou la réglementation dans un sens plus favorable aux consommateurs. Ainsi, la Fédération mène régulièrement des campagnes d’information, répond aux auditions du Parlement, propose des amendements aux lois, sollicite les ministères, interpelle les élus locaux, rappelle leurs obligations aux professionnels, etc. Cette mission de groupe de pression est également menée au niveau européen mais aussi international.

 

L’appui aux consommateurs

Les associations locales de l’UFC-Que Choisir accueillent chaque année des centaines de milliers de consommateurs. Elles traitent plus de 100 000 litiges de consommation tous les ans. Ces litiges concernent tous les secteurs même s’il s’agit plus souvent des domaines du logement, des assurances, des banques, de la téléphonie ou de l’automobile. Les associations apportent à leurs adhérents conseils, informations et soutien lors des nombreuses permanences qu’elles assurent dans toute la France mais aussi par les bulletins ou revues qu’elles éditent.

 

Les missions des associations locales sont multiples : informer, conseiller, défendre l’intérêt des consommateurs individuels, et représenter l’UFC-Que Choisir dans les instances régionales.

 

Si, pour le consommateur, son problème est unique, pour l’UFC-Que Choisir, les litiges sont une source permanente d’informations. Leur analyse permet de mettre en évidence les secteurs d’activité, les produits ou les services à améliorer et de lier étroitement traitement individuel et collectif, par l’action en justice, mais aussi dans le cadre des représentations ou en tant que groupe de pression.

 

L’action en justice

L’accès à la justice est un droit pour tous les citoyens. Le soutien local apporté par les associations locales UFC-Que Choisir à leurs adhérents peut aller jusqu’à l’action en justice.

 

Ce droit, l’UFC-Que Choisir l’exerce depuis 1976 devant toutes les juridictions, pénales, civiles ou administratives.

 

Néanmoins, le moteur de l’action judiciaire de l’UFC-Que Choisir et de ses associations locales ne se résume pas à la bonne et juste application du droit de la consommation. Bien souvent, c’est la prévention et l’évolution favorable aux consommateurs de la réglementation qui motivent l’action devant les tribunaux : suppression de clauses abusives, cessation d’arnaques, etc.

 

En saisissant les juridictions, l’UFC-Que Choisir permet ainsi l’édification d’un droit de la consommation plus protecteur des consommateurs.

 

La représentation des intérêts collectifs des consommateurs

L’UFC-Que Choisir est présente à tous les niveaux de la vie économique, des représentations institutionnelles aux instances de concertation. Dans les secteurs du commerce, de l’environnement, de l’habitat, en passant par la santé et la communication, l’UFC-Que Choisir et ses associations locales s’imposent comme des interlocuteurs incontournables. Ces dernières assurent ainsi plusieurs centaines de représentations.

 

Au niveau national, l’UFC-Que Choisir siège notamment au Conseil national de la Consommation (CNC), au Comité national de l’eau, au Cercle national du recyclage, à la Commission nationale de l’agriculture raisonnée (Cnar), aux Conseils d’administration de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), de l’Agence française de sécurité sanitaire environnementale (Afsse), dans les commissions de concertation de France Télécom, de La Poste, etc.

 

Au niveau local, départemental et régional, les associations participent aux Commissions départementales d’équipement commercial (CDEC), aux Commissions de surendettement, aux Commissions régionales de conciliation et d’indemnisation (CRCI), aux Commissions départementales d’orientation agricole (CDOA), aux Conseils d’administrations de certains hôpitaux, aux Conseils économiques et sociaux régionaux (CESR), etc.