UFC-QUE CHOISIR DE THIONVILLE

Alerte Info, Info consommateurs

Photovoltaïque : les alertes de UFC Que Choisir confortées

 

Depuis notre enquête qui dénonçait les mirages de l’autoconsommation photovoltaïque, jamais rentable pour les particuliers (QC n° 551), l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a sorti un avis sur le sujet. Et sa conclusion est à peu près identique! À court terme en métropole, souligne l’Agence, l’autoconsommation photovoltaïque convient «au secteur tertiaire (hôpitaux, bureaux, supermarchés), à l’industrie et au secteur agricole (élevages hors sol) », leurs besoins de consommation étant synchronisés «avec le temps solaire et le profil de production photovoltaïque». Bref, ils consomment dans la journée quand le photovoltaïque produit. Mais pour les logements, c’est différent. On consomme surtout matin et soir, quand le photovoltaïque ne produit pas.

«L’autoconsommation y est pertinente si les usages les plus consommateurs sont déplacés pendant les heures d’ensoleillement», souligne l’Ademe. Plus facile a dire qu’a faire! Surtout que «les surcoûts de batteries de stockage ne permettent pas de rentabiliser l’installation d’autoconsommation », ajoute l’organisme, faisant ainsi écho a nos mises en garde. En clair, entre nos alertes (QC n’ 567. p. 10) et cet avis de I ‘Agence, l’autoconsommation photovoltaïque est à oublier!

L’autoconsommation photovoltaïque est Intéressante pour le tertiaire, l’industrie et l’agriculture, pas pour le logement.