UFC-QUE CHOISIR DE THIONVILLE

Messages

Achat de voiture : Le délai de livraison peut être long ( source UFC QUE CHOISIR)

L’achat d’une nouvelle voiture en concession est un moment qui peut se révéler aussi réjouissant qu’angoissant en raison du délai de livraison qui varie, selon notre enquête, de 1 à 3 mois d’un constructeur à l’autre. Et en cas de retard, certains concessionnaires omettent de prévenir leurs clients.

L’achat d’une voiture n’est pas toujours une sinécure. Après avoir compulsé les catalogues des constructeurs, comparé les différents modèles, défini avec exactitude la version souhaitée, il reste encore à se faire livrer. Et c’est souvent à partir de ce moment que commence la galère.

DÉLAIS DE LIVRAISON : LE GRAND ÉCART

Selon une enquête UFC QUE CHOISIR, il faut attendre en moyenne 51 jours pour recevoir sa nouvelle voiture. Mais dans le détail, tous les clients ne sont pas logés à la même enseigne et il faut compter 94 jours pour recevoir une BMW alors qu’une Suzuki arrivera après seulement 28 jours. Nissan (36 jours), Citroën (31 jours) et Fiat (29 jours) sont parmi les constructeurs qui offrent les délais de livraison les plus courts, les autres mauvais élèves étant Seat (87 jours) et Skoda (83 jours). L’enquête montre également que selon le type de carrosserie, les délais varient. Par exemple, les coupés demandent un temps d’attente plus long (66 jours en moyenne), tout comme les SUV (56 jours). De même, un modèle électrique ne sera réceptionné qu’après 91 jours d’attente ! Enfin, si vous optez pour une boîte de vitesses automatique, sachez que vous devrez patienter, en moyenne, 18 jours de plus que pour une boîte manuelle.

RETARDS DE LIVRAISON : DES MAUVAIS ÉLÈVES

Non seulement les constructeurs ne sont pas tous égaux en termes de délais de livraison, mais, en plus, ils ne tiennent pas tous leurs promesses. Le bonnet d’âne revenant à BMW, qui est non seulement celui qui affiche le délai de livraison le plus long (94 jours) mais aussi celui qui est le plus souvent en retard, dans presque 1 cas sur 4 (24 % des commandes). Et le délai supplémentaire peut atteindre, dans le pire des cas, 74 jours. Accusant déjà un délai de livraison à rallonge, les véhicules électriques souffrent également très fréquemment de retards de livraison : presque une fois sur deux (44 % des cas).

Le pire étant que les acheteurs, toutes marques confondues, n’ont pas toujours été avertis des retards. Seulement 61 % d’entre eux ont reçu un coup de fil de leur vendeur et moins de la moitié (48 %) ont eu droit à des explications. Le sentiment d’abandon est alors important et beaucoup s’en plaignent, comme en témoignent ces clients désabusés : « aucun contact pour connaître la cause du retard de livraison, nous avons dû téléphoner nous-mêmes ». Même chose pour cette cliente qui s’indigne : « retard et pas d’appel, j’ai été obligée d’appeler 3 fois pour connaître la date de livraison ». Certains sont consternés par l’attitude de leur vendeur : « après la vente, plus personne ne vous connaît ». « Une fois que la signature est apposée, le client n’est plus intéressant », regrette un autre. « Plus d’un mois de retard sans aucune info de la part du concessionnaire qui n’a même pas pris la peine d’appeler. Aucun dédommagement ». Il ne sera malheureusement pas le seul dans ce cas et seulement 14 % de clients livrés avec du retard ont bénéficié d’un dédommagement.