UFC-QUE CHOISIR DE THIONVILLE

TRAIN :Une compensation graduée selon le retard

Depuis 2009, en France, le transporteur doit, sauf conditions particulières, compenser (par une allocation d’hébergement principalement), le dommage dû à un retard ou au manquement d’une correspondance si le voyage ne peut se poursuivre le jour même.

Le règlement européen prévoit en outre une indemnisation pour tout retard supérieur à une heure.

La SNCF va parfois au-delà.

Sur les grandes lignes TGV et Intercités la « garantie  ponctualité «propose » :

  • 25% du prix du billet en bons de voyages valables un an pour un retard entre trente et soixante minutes (sauf sur les Intercités éco),
  • La même chose en bons ou en euros par virement entre une et deux heures,
  • 50% du prix du billet sous les mêmes formes entre deux et trois heures,
  • 75% pour un retard supérieur à trois heures,

Sur les idTGV et Ouigo : 25% du prix du billet entre soixante et cent dix neuf minutes, 50% au-delà en bons d’achat.

 

Pour les trajets internationaux, le Thalys, l’Eurostar, Lyria… offrent aussi une compensation graduée

30 mai 2017

AVION : retard, annulation, surbooking, vos recours,

Pour tout vol européen (au départ ou à destination d’un aéroport de l’UE +Norvège, Islande et Suisse), la réglementation européenne vous protège en cas de retard, d’annulation et de surbooking (sauf circonstances exceptionnelles).

En cas de retard, le transporteur est tenu à une assistance au sol (restauration, rafraîchissements, hébergement…) dès que le retard dépasse certains seuils, deux heures et plus pour les vols de moins 1500 km, trois heures et plus pour les vols de plus de 1500 km intracommunautaires et pour les autres vols jusqu’à 3500 km, quatre heures et plus pour tous les autres vols. Au-delà de cinq heures, vous pouvez renoncer au voyage, en demander le remboursement, voire si ce retard intervient en milieu de parcours un vol retour.

Dans tous les cas, le transporteur doit aussi compenser le préjudice lié au retard (réservation non utilisée). Vous bénéficiez de plus, pour tout retard de plus de trois heures d’une indemnisation forfaitaire de 250 euros pour les vols de moins de 1500 km, 400 euros pour les vols intracommunautaires de plus de 1500 km, et pour les autres jusqu’à 3500 km, 600 euros pour tous les autres vols.

En cas d’annulation et de surbooking : En plus de l’assistance au sol, vous avez droit à un autre vol ou au remboursement de la part du trajet non couverte, voire à un vol retour. En cas de remboursement, une indemnisation identique à celle du retard vous est également due. En cas de réacheminement, cette indemnisation peut être parfois réduite de moitié. Enfin si vous accepter de voyager en classe inférieure, le transporteur doit offrir une compensation, elle aussi réglementée.

Pour les trajets hors UE, ce sont, selon les pays, les conventions de MONTREAL ou de VARSOVIE qui s’appliquent en cas de retard ou de surbooking. Une indemnisation limitée à 4800 euros environ  par passager pour la première  à 24000 euros maximum pour la seconde

30 mai 2017

La téléphonie mobile en Europe (la fin des frais d’itinérance ou « roaming »)

Après des années de négociations, la suppression des frais d’itinérance (ou roaming) au sein de l’Union européenne devient enfin réalité. Découvrez ce qui change concrètement depuis le 18 mai pour les clients Orange et à partir du 15 juin pour tous les autres abonnés mobiles.

Pour comprendre les nouvelles règles du jeu

Appeler ou surfer sur Internet avec son mobile depuis l’Italie ou l’Espagne ne coûtera bientôt pas plus cher qu’en France. Après des années de négociations, la suppression les frais d’itinérance (ou roaming) au sein de l’Union européenne devient enfin réalité. Voici ce qui change concrètement depuis le 18 mai pour les clients Orange et à partir du 15 juin pour tous les autres abonnés mobiles.

Appels, SMS et MMS émis depuis l’Union européenne (UE)

Tous les appels, SMS et MMS émis depuis les 28 pays de l’Union européenne (y compris, pour le moment, la Grande-Bretagne) et des départements d’outre-mer seront systématiquement décomptés des forfaits ou des cartes prépayées, exactement comme si l’abonné se trouvait en France. Toutes les communications sont concernées, quelle que soit leur destination (France, pays dans lequel on se trouve ou autre pays de l’UE). Les connexions Internet établies depuis son mobile seront aussi décomptées du forfait data, sans surcoût.

Ce changement de tarification doit intervenir au plus tard le 15 juin, mais plusieurs opérateurs devraient l’appliquer dès le 1er juin pour des questions pratiques. Orange s’est mis en règle depuis le 18 mai. Quant à Free, il a intégré le roaming à son forfait à 19,99 €/mois dès le 15 mars dernier, soit 3 mois avant la date officielle. Les abonnés au forfait à 2 €, en revanche, vont devoir attendre le 15 juin.

AttentionContrairement aux appels et aux SMS, l’usage de la data sur votre smartphone pourra être plafonné par l’opérateur dans certains cas. Cette limite variera selon le prix du forfait et le prix de gros applicable. Par exemple, du 15 juin au 31 décembre, un opérateur pourra interdire au possesseur d’un forfait 10 Go à 19,99 €/mois d’utiliser plus de 4,32 Go en roaming dans le mois. Au-delà, un surcoût sera susceptible de leur être facturé. Cette limite deviendra plus élevée au fur et à mesure que le prix de gros du gigaoctet baissera.

Appels, SMS et MMS émis depuis la France ou un pays n’appartenant pas à l’UE

Les appels, SMS et MMS émis depuis un pays n’appartenant pas à l’UE (Suisse, Serbie, Turquie, USA, Canada, etc.) resteront facturés hors forfait sauf précision contraire de l’opérateur.

Les appels, SMS et MMS émis depuis la France à destination d’un pays de l’Union européenne ne seront pas concernés non plus. Les appels au-delà du forfait et vers des numéros surtaxés continueront également à être facturés hors forfait.

Attention

Lorsque vous voyagez près des frontières extérieures de l’UE, votre smartphone est susceptible de capter le réseau du pays voisin. Dans ce cas, la communication sera facturée au tarif appliqué dans ce pays. Méfiance aussi si vous empruntez des ferries. Ils ont leur propre réseau et les tarifs sont élevés.

 

Des limites pour certaines catégories d’utilisateurs

Vous êtes un grand voyageur

Un opérateur qui détecterait une consommation plus importante à l’étranger qu’en France sur une période d’au moins 4 mois consécutifs pourra donner un délai de 14 jours à l’abonné pour changer de comportement. Il pourrait, le cas échéant, facturer les communications suivantes dans la limite des prix de gros fixés par les opérateurs, soit 3,2 centimes par minute d’appel, 1 centime par SMS et 7,70 € par Go de data (tarifs HT 2017). Bruxelles veut ainsi éviter qu’un Français puisse souscrire un forfait à très bas coût à l’étranger en sachant qu’il l’utilisera le plus souvent dans son pays d’origine.

Vous devez passer plusieurs mois à l’étranger (dans le cadre de votre travail ou de vos études, par exemple)

Le mieux est de prendre une carte Sim locale. Sachez que l’opérateur sera en droit de vous demander de lui fournir une preuve de votre « lien » avec le pays (justificatif de résidence, contrat de travail, convention Erasmus, etc.).

Votre opérateur vous propose une offre « alternative »

Chaque opérateur pourra continuer à proposer des offres comprenant des frais de roaming (en échange des appels vers les États-Unis ou vers le Canada inclus, par exemple). Dans ce cas, il devra expliquer au client les avantages qu’il perdrait à choisir cette offre et ce dernier sera en droit d’accepter ou non. Dans tous les cas, les communications en roaming seront plafonnées au prix de gros (3,2 centimes/min, 1 centime/SMS et 7,70 € par Go de data en 2017).

-source revue que choisir –

 

29 mai 2017

Le passage au numérique (fin du réseau téléphonique commuté)

Pourquoi

le réseau téléphonique commuté (RCT) s’arrête-t-il ?

Le basculement du réseau téléphonique commuté (RCT) autrement dit votre ligne téléphonique fixe murale vers l’Internet Protocol (IP) a été décidé par l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et ORANGE pour adapter le réseau de cuivre aux normes internationales et offrir plus de services aux clients (messagerie, meilleure qualité sonore… La fin du RCT ne signifie pas pour autant la disparition du fil de cuivre.

 En effet, si la fin du RCT est bien programmée, elle reste assez lointaine. Fin 2018, la construction de nouvelles lignes RTC cessera mais ce n’est à partir que de 2022 que les premières lignes RTC arrêteront de fonctionner.

Qui est visé ?

Seuls les clients SFR et Orange dont le téléphone est branché sur la prise téléphonique Murale sont concernés. En effets, les autres opérateurs ne proposent pas d’offre RCT.  Ceux dont le téléphone est branché sur la Box ont déjà la technologie IP.

Concrètement, cela change quoi ?

Vous êtes clients SFR : Vous devez utiliser le téléphone reposant sur la technologie mobile envoyé par SFR. Vous pouvez souscrire une offre Internet ou passer chez Orange.

Vous êtes clients ORANGE : Pour l’heure, nous n’avez rien à faire. A partir de 2022, Orange mettra gratuitement à votre disposition une livebox que vous brancherez sur votre prise téléphonique murale à laquelle vous connecterez votre téléphone. La plupart des combinés  seront compatibles (parfois, un adaptateur fourni avec la box sera nécessaire). Seuls les postes téléphoniques très anciens devront être remplacés. Certaines téléalarmes et téléassistances pourraient aussi ne plus fonctionner. (source revue que choisir)

29 mai 2017

BILLETS EN LIGNE – STOP AUX PRATIQUES ABUSIVES

La réservation en ligne de vacances, billets d’avion confronte souvent le consommateur à des pratiques abusives (prix qui augmentent, frais supplémentaires masqués…).

A compter du 1er juillet 2017,  les sites de vente devront afficher le prix final du service dés le début du processus de réservation et dés l’étape de présentation des différentes offres.  Les suppléments  de prix optionnels devront être clairement être communiqués dés le début de toute procédure de réservation et les réductions de prix  précisées d’entrée à quels moyens de paiement elles sont liées.

22 mai 2017

VOUS CHERCHEZ UN MEDECIN DE GARDE

Actuellement en phase de test en Corse, Pays de la Loire, et Normandie,  le 116117  est l’unique numéro d’appel gratuit pour contacter un médecin de garde. Il doit être étendu à toute la France d’ici la fin de l »année. Il vise à soulager le 15 réservé aux urgences graves . Il ne sera pas accessible en journée la semaine mais uniquement le soir à partir de 20 heures, le week-end à partir su samedi midi et les jours fériés (source revue que choisir).

22 mai 2017

UFC QUE CHOISIR THIONVILLE RECRUTE

La mission d’UFC QUE CHOISIR ne se limite pas aux seuls traitements des litiges.  En effet, la prévention dans les domaines de la consommation, la santé, l’environnement, trop méconnue du grand public, mérite une place plus importante. Aussi, toutes les compétences de retraités ou d’actifs dans l’éducation, le monde médical, environnemental sont recherchées. Autre aspect ignoré, celui des enquêtes conduites par la fédération auxquelles parfois l’association de Thionville ne peut pas participer faute suffisante de bénévoles enquêteurs.

Si le traitement des litiges liés à la consommation nécessite encore le recrutement de conseillers litige, l’association recherche des consultants et des compétences d’anciens salariés dans de nombreux domaines tels les banques, assurances, syndics immobiliers, agences immobilières, agences de voyage, fournisseurs d’énergie, téléphonie, internet, employés de concessions automobiles, loueurs de véhicules. Les nouveaux bénévoles pourront alors ponctuellement, appuyer par leur expertises nos conseillers litige et agir quasiment, selon leur disponibilité, sur rendez-vous.

Autres publics recherchés, le fonctionnement de l’association nécessite le renfort de notre secrétaire salariée pour assurer, voire élargir l’accueil et la prise en compte des adhérents. Des technicités telles la comptabilité, l’informatique ou de bons rédacteurs sont également les bienvenues.

Chacun peut trouver sa place, venez donc rejoindre un mouvement, une association dont l’action est vouée à la défense de consommateurs victimes d’agissements de quelques professionnels indélicats.

Prenez contact avec l’association implantée 2 rue d’Austrasie à THIONVILLE, téléphoniquement  au numéro 03 82 51 84 29,  de préférence chaque après-midi de 14 heures 00 à 18 heures et de 9 à 11 heures les lundi, mardi, jeudi et vendredi ou par messagerie informatique (contact@thionville.ufcque choisir.fr).

« quel est le retour sur votre investissement? C’est garder un pied dans la vie active et garder des repères sociaux.

12 mai 2017

PARTENARIAT

L’association UFC QUE CHOISIR THIONVILLE a signé le 12 mai 2017 une convention avec un partenaire susceptible d’apporter à nos adhérents son expertise relative aux situations médicales contestées par des professionnels de la consommation ( établissements bancaires , assurances…). Ce document exclut tous les litiges avec des professionnels du mode médical et la sécurité sociale.

12 mai 2017

KIT Foires et salons? « Nous ne sommes pas des pigeons ! »

Forts de leur succès, les foires et salons sont aujourd’hui de véritables évènements et attirent, chaque année, de plus en plus de monde.

Hélas, les foires et salons sont aussi à l’origine de nombreux litiges et sont source d’interrogations pour les consommateurs et nos adhérents.

UFC QUE CHOISIR vous propose deux  KITS avec des contenus adaptés à tout type de foire et salon. Cliquez sur les liens suivants : Livret_AprèslaFoire_Avril2017 – Livret_AvantlaFoire_Avril2017

N’hésitez pas à contacter l’association UFC QUE CHOISIR THIONVILLE

3 mai 2017