UFC-QUE CHOISIR DE THIONVILLE

Info consommateurs, Messages

Préparez vos vacances !!!

 

VOYAGES QUI COMMENCENT OU FINISSENT MAL

A l’approche des vacances estivales, les destinations les plus diverses alimentent nos conversations. Afin que ces rêves de belles vacances ne se finissent en mauvais souvenirs voire en cauchemars, l’association UFC QUE CHOISIR THIONVILLE vous donne quelques conseils et peut vous apporter son soutien en cas de litige.

Les bonnes affaires existent mais il faut toujours se méfier des prix trop bas et ce d’autant que les normes locales peuvent être différentes de notre réglementation, en particulier sur le nombre d’étoiles hôtelières accordées. Posez- vous les bonnes questions à savoir :

  • où se situe ce que l’on vous vante à un prix défiant toute concurrence, –
  • comment sont agencées vos locations, votre hôtel,
  • quelles prestations vous offre-t-on,
  • à quelle distance l’hôtel se trouverait-il de la mer,
  • vérifiez l’accès à la plage, la mise à disposition gracieuse des infrastructures, vos animations
  • soyez surtout attentifs aux annonces privées diffusées sur internet qui permettent à des individus malveillants d’essayer de vous escroquer.

Aussi, en cas de doute, ayez recours à une agence de voyages, physique ou en ligne. Elle vous offre, en droit français des garanties.  Mais  elle vous prescrit aussi des obligations notamment dans le cas de vos annulations de réservations. Pensez donc bien à vous assurer tant pour les annulations que pour votre responsabilité civile en cas de location.

Vous pouvez malheureusement être confrontés à de nombreux problèmes tels le retard des trains ainsi que le surbooking, le retard voire l’annulation des vols aériens. Dans le premier cas, depuis fin 2009, en France, le transporteur doit, sauf circonstances particulières, compenser le dommage subi (allocation d’hébergement principalement). Selon le type de lignes (TGV, Intercités, idTGV et Ouigo, trajets internationaux) une indemnisation doit vous être allouée en fonction de la durée du retard. Pour les vols aériens, sauf circonstances particulières, la réglementation européenne (règlement 261/2004) vous protège. Selon la nature du vol européen ou extra-communautaire, l’importance du retard, la distance du vol, vous pouvez prétendre à des indemnisations ou des prises en charge logistiques.

En cas de prestations non fournies, en application du code du tourisme, vous bénéficiez d’un délai de 30 jours pour faire valoir vos droits.

Sachez qu’UFC QUE CHOISIR a créé Indeminit’air, un service qui aide les passagers à obtenir gain de cause auprès des compagnies aériennes en cas de refus d’indemnisation après un retard, une annulation ou un surbooking. L’inscription sur le site Internet (url.quechoisir.org/avion549) est gratuite.

 

 

 

 

 

La procédure se déroule par étape. Indemnit’air vérifie d’abord la recevabilité de la requête. Le dossier est adressé à la compagnie en cause. En cas d’issue positive l’UFC QUE CHOISIR s’engage à reverser au consommateur l’indemnisation obtenue dans le délai de 30 jours. En cas de désaccord persistant, Indeminit’air peut accompagner ce dernier devant les tribunaux. En 2015, 5800 passagers ont été pris en charge pour un total de 800 000 € d’indemnisation. N’hésitez pas à nous contacter.

Même catégorie

Economie collaborative

11 août 2018